Lancement du magazine de l'automne > c'était le 17 septembre à l'Hôtel Gault

20190917_PEF_0924 copie.jpg
 

Le 17 septembre 2019, Premières en affaires a célébré le lancement du magazine de l’automne et de Plurielles, la première agence de prise de parole au féminin.

À l’occasion de cette nouvelle parution, qui marque le début du 3e cycle de la version 2.0 du magazine et à l’approche du scrutin fédéral, Marie Grégoire a animé des échanges dynamiques avec la célèbre animatrice Marie-France Bazzo, Michel Leblanc, président et chef de la direction de la Chambre de commerce de Montréal, Brigitte Legault, directrice générale de la CAQ, et Dimitri Soudas, commentateur politique.

Les panélistes ont abordé la question du financement des campagnes politiques pour les femmes, et du rapport de la société québécoise à l’argent en général. Tandis que la perspective d’une réglementation temporaire pour atteindre la parité n’a pas fait l’unanimité, Marie-France Bazzo, et d’autres intervenants dans la salle, comme Pascale Navarro, porte-parole du Groupe Femmes, Politique et Démocratie, se sont accordés sur la responsabilité collective des hommes et des femmes pour faire cheminer la place des femmes dans la société et dépasser les clivages liés aux ambitions personnelles.

Lors d’un échange avec la salle, Sonia Gagnon, présidente de CREW M et conférencière de Plurielles, a insisté sur l’importance d’inclure les hommes dans le dialogue sur la parité et de multiplier les rencontres avec les mentors, quel que soit leur genre.

Tandis que Michel Leblanc a remis en question la présence de “Boys Club” en 2019, Marie-France Bazzo et Brigitte Legault ont rappelé les obstacles bien réels auxquels les femmes doivent se confronter pour briser le plafond de verre dans des milieux où les affinités masculines sont encore bien ancrées. Fort de son expérience dans les hautes sphères de la politique, Dimitri Soudas a au contraire illustré le bon fonctionnement de l’ascenseur social pour les femmes qui ont fait leur place dans les équipes dirigeantes des cabinets politiques. Une opinion partagée par Valérie Assouline, membre de l’exécutif national du Parti conservateur du Canada qui a évoqué les barrières liées à une perception personnelle que partagent certaines femmes et qui les empêche de conquérir des sommets professionnels. Une idée reçue que l’on retrouve dans les entrevues menées autour du dossier sur le nouveau Québec Inc. dans le magazine de l’automne.

“Le plancher collant empêche des femmes d’aller plus loin, de croire en elle. Cette conception leur fait croire qu’elles ne sont pas à leur place” - Monique Jérôme-Forget

La conversation s’est déroulée en présence de plusieurs conférencières de l’agence Plurielles, dans le cadre convivial de l’Hôtel Gault. Durant la matinée, les convives ont pu découvrir les collections de l’automne de Judith et Charles. Ce label montréalais habille les femmes d’affaires dans leur quotidien et a déjà séduit nombre d’icônes de la mode, comme la duchesse Meghan Markle qui a fait une apparition remarquée avec l’un des modèles du créateur.


 

TOUTES LES PHOTOS ICI > 


Déborah Levy