Token du panier = da270ddb2d58b2846963df956971d1fe
Token du client = 91770dbae262b0540ec2131b06e13026
Url du panier = http://premieresenaffaires.com/spip.php?page=echoppe_panier
Total item panier = 0
Statut du panier = temp
id_auteur =
id_auteur_tmp =
Abonnez-vous ! 6 numéros par année
Contenus web et avantages exclusifs
  • ACTUALITÉS
  • BILLETERIE
  • BLOGUES
  • DOSSIERS
  • ÉVÉNEMENTS
  • FEMMES D'EXCEPTION
  • MAGAZINE
  • WEB TV
  • Plus le levier opérationnel est élevé, plus la sensibilité par rapport aux ventes est élevée.

    Nous avons déjà discuté sur ce blogue de la grande utilité d’un modèle financier pour prendre des décisions éclairées en affaires. Au-delà des modèles financiers, certaines analyses financières peuvent également être réalisées pour prendre des décisions ponctuelles, par exemple, avant de lancer une action marketing, comme une stratégie de prix. Cet article illustre comment fonctionne une analyse de levier opérationnel.

    Analyse du levier opérationnel
    Dans l’exemple ci-bas (figure 1), on analyse le levier opérationnel de 3 boutiques (A, B, C), qui vendent exactement le même produit. Supposons à présent que les coûts fixes, dans chacune des boutiques, soient composés des investissements en équipement et que les coûts variables soient composés des coûts de main-d’oeuvre. Vous remarquerez que, plus les investissements dans les équipements sont importants, moins la main-d’oeuvre est dispendieuse. On peut, en effet, supposer que des équipements plus dispendieux soient plus performants et requièrent une main-d’oeuvre moins qualifiée et donc moins coûteuse.

    Calculons maintenant (figure 2) le levier opérationnel (DOL en anglais) de chaque boutique. Le levier opérationnel dépend du nombre d’unités vendues. Vous trouverez la formule dans le bas de l’image ci-dessous. Ce qu’il faut comprendre, c’est que plus le levier opérationnel est élevé, plus la sensibilité par rapport aux ventes est élevée.

    Figure 1


    Figure 2

    Supposons maintenant que l’équipe de marketing veuille augmenter le nombre d’unités vendues en baissant le prix unitaire des produits (de 2,00$ à 1,70$). Vous pouvez observer que cette décision serait néfaste pour la boutique A, ok pour la boutique B et avantageuse pour la boutique C. Par contre, si la boutique C baissait le prix à 1,70$ dans l’espoir de vendre 200,000 unités et que ceci n’avait pas l’impact escompté auprès de la clientèle (nombre d’unités vendues qui demeure à 120,000 unités), la stratégie ne fonctionnerait pas.


    Figure 3


    Pour avoir accès au fichier Excel, rendez-vous sur la page suivante :

    http://blog.modelcom.com/strategie-de-prix-analyser-dabord-le-levier-operationnel/

    À propos de Sophie Marchand, M.Sc., CPA, CGA

    Détentrice d’une M.Sc. en Finance et d’un titre comptable CPA, CGA, Sophie Marchand est experte en modélisation d’affaires chez Modelcom. À ce titre, elle développe des outils d’aide à la prise de décision pour les gestionnaires en entreprise. Elle travaille également à optimiser les départements de finance par l’apport de processus d’affaires et d’outils de gestion efficaces.

    Sophie Marchand est l’auteure d’un blogue intitulé Mon Cher Watson, qui diffuse du contenu répertorié dans 4 catégories : la boîte à outils d’affaires, la boîte à outils web et informatiques, la boîte à outils Excel et la boîte à outils finance et comptabilité. Elle anime également le blogue de Modelcom. Vous pouvez la retrouver sur LinkedIn, sur Twitter, sur Google + et sur Facebook. Elle anime aussi un groupe LinkedIn sur les meilleurs outils de travail.

    PartagezBookmark and Share

    Laissez nous un commentaire



    modération à priori

    Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ? (optionnel)
    Un message, un commentaire ?
    • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

    Connexion

    514 876 0014

    Je suis abonné

    Veuillez entrer l'identifiant qui se situe sur l'étiquette-adresse de votre magazine

    Je ne suis pas abonné

    Passez à l'étape suivante

    Première connexion ? Vous recevez le magazine et vous ne vous êtes jamais connecté en ligne: Créer mon compte.

    Abonnement

    514 876 0014

    Panier d'achat

    Vous aurez très prochainement la possibilité de commander vos évènements et abonnements en ligne. En attendant, vous pouvez nous contacter au (514) 876 0014 ou par courriel. Merci de votre compréhension.