Token du panier = a0363a79ccdbbffec33d31c7816fe393
Token du client = cde788253194309db49a89141aef8153
Url du panier = http://premieresenaffaires.com/spip.php?page=echoppe_panier
Total item panier = 0
Statut du panier = temp
id_auteur =
id_auteur_tmp =
Abonnez-vous ! 6 numéros par année
Contenus web et avantages exclusifs
  • ACTUALITÉS
  • BILLETERIE
  • BLOGUES
  • DOSSIERS
  • ÉVÉNEMENTS
  • FEMMES D'EXCEPTION
  • MAGAZINE
  • WEB TV
  • Donnez votre avis

    Facebook

    Dans la même rubrique

    Lorsqu’une entreprise veut passer de bonne à excellente, la clé de cette transition repose sur son choix de personnel et du plaisir et de la satisfaction que ces derniers en retirent dans leur quotidien. S’ils sont heureux, motivés et se sentent écoutés, ils feront avancer l’entreprise à pas de géant. C’est du moins ce que prétend Jim Collins dans son livre Good to Great. L’an dernier, lors d’une conférence de Premières en affaires, Cora Tsouflidou nous a amenés à lire et discuter de ce livre. Oublions les grandes stratégies, engageons des gens motivés et ce sont eux qui vont établir la stratégie ! On le voit déjà avec les campagnes de séduction d’entreprises comme Facebook ou Apple qui cherchent les meilleurs candidats au monde.

    À tous les niveaux hiérarchiques, la fonction des ressources humaines est en grande mutation. Fini le temps où un employé était un pion qu’on casait dans un rôle prédéfini. Bienvenue dans l’ère des gens heureux et motivés au travail. La transition ne fait que commencer, mais elle est bien entamée. Et juste à temps pour que l’augmentation de productivité qui en découlera vienne compenser la pénurie de main-d’œuvre qui menace. Il s’agit d’aborder différemment le recrutement et de voir nos employés comme de vrais partenaires.

    Et comment ne par parler des fonds de retraite ? Le problème est tellement gros et d’actualité que tous les partis politiques en ont parlé lors de la dernière campagne électorale. Sachant que nous allions en discuter dans ce magazine, j’écoutais attentivement pour en retirer quelque chose. Ce que j’en ai conclu ? Malgré la catastrophe à l’horizon, personne n’ose proposer des changements. Comment dire à tous ceux à qui on a promis une belle retraite, que les promesses ne tiennent plus ? Nous avons choisi Josée Dixon pour notre page couverture puisqu’elle est responsable d’un important secteur au cœur de ces enjeux.

    Bonne lecture,

    Margarita

    PartagezBookmark and Share

    Laissez nous un commentaire



    modération à priori

    Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ? (optionnel)
    Un message, un commentaire ?
    • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

    Connexion

    514 876 0014

    Je suis abonné

    Veuillez entrer l'identifiant qui se situe sur l'étiquette-adresse de votre magazine

    Je ne suis pas abonné

    Passez à l'étape suivante

    Première connexion ? Vous recevez le magazine et vous ne vous êtes jamais connecté en ligne: Créer mon compte.

    Abonnement

    514 876 0014

    Panier d'achat

    Vous aurez très prochainement la possibilité de commander vos évènements et abonnements en ligne. En attendant, vous pouvez nous contacter au (514) 876 0014 ou par courriel. Merci de votre compréhension.