Token du panier = facf62184d7f0ae6fdd70c3848e36cf2
Token du client = 1fa6c6ea383677b826ef064038de34ab
Url du panier = http://premieresenaffaires.com/spip.php?page=echoppe_panier
Total item panier = 0
Statut du panier = temp
id_auteur =
id_auteur_tmp =
Abonnez-vous ! 6 numéros par année
Contenus web et avantages exclusifs
  • ACTUALITÉS
  • BILLETERIE
  • BLOGUES
  • DOSSIERS
  • ÉVÉNEMENTS
  • FEMMES D'EXCEPTION
  • MAGAZINE
  • WEB TV
  • Les Liaisons Dangereuses, avec Julie Le Breton et Eric Bruneau

    « Dans les salons feutrés d’une noblesse désoeuvrés et déacdente, dans la moiteur des chambres à coucher, deux êtres conçoivent un plan d’une cruauté absolue basée sur la séduction, le mensonge, la perfidie, le chantage, la manipulation et l’abus de confiance » - Michel Dumont.

    L’entreprise est simple, la marquise de Merteuil veut se venger lorsqu’elle apprend que son ancien amant épousera la jeune et vertueuse Cécile Volanges, tout juste sortie du couvent. Elle proposera donc au flamboyant séducteur qu’est Valmont de faire fondre de désir et d’envie la jeune promise afin de la « salir ». Mais ce n’est pas assez pour ces perfides hypocrites et cruels personnages, Valmont veut une deuxième victime : la prude et fidèle présidente de Tourvel. S’il ramène une preuve écrite de son succès, il aura le privilège de passer une dernière nuit avec la marquise de Merteuil… Un plan diabolique qui n’aura pas l’issue escomptée...

    Dans la mise en scène imaginée par Serge Denoncourt, les acteurs portent des costumes somptueux, inspirés du new-look de Dior, du Paris de 1947. Pour incarner ses deux êtres d’un machiavélisme absolu, nuls autres que les vedettes de Toute la vérité, Julie Le Breton et Éric Bruneau. Magalie Lépine-Blondeau est incroyable en Madame de Tourvel pleine de vertu que tente de séduire le vicomte de Valmont pour le simple plaisir de la voir abandonner ses principes. Éric Bruneau qui incarne ce séducteur d’un machiavélsime absolu, nous laisse un peu plus froid, et manque parfois de nuance dans son jeu. On reste longtemps impregné par la performance magistrale de Julie Le Breton, renversante en marquise de Merteuil qui se sert du sexe comme une arme pour « Dominer votre sexe et venger le mien », comme elle l’explique à Valmont dans la pièce.

    Le texte de Pierre de Choderlos de Laclos, écrit en 1782 puis adapté en 1985 par Christopher Hampton, garde nous étonne par son actualité. Le sujet des relations personnelles et amoureuses n’a pas pris une ride en trois siècles, et certaines phrases incisives sont particulièrement savoureuses.

    Si ce n’est pas encore fait, courez voir les Liaisons dangereuses, sans aucun doute l’une des meilleures pièces de théâtre présentée à Montréal ces dernières années.

    Avec Julie Le Breton, Éric Bruneau et Magalie Lépine-Blondeau. Mise en scène par Serge Denoncourt.

    Au Théâtre Duceppe, jusqu’au 17 mai.

    PartagezBookmark and Share

    Laissez nous un commentaire



    modération à priori

    Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ? (optionnel)
    Un message, un commentaire ?
    • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

    Connexion

    514 876 0014

    Je suis abonné

    Veuillez entrer l'identifiant qui se situe sur l'étiquette-adresse de votre magazine

    Je ne suis pas abonné

    Passez à l'étape suivante

    Première connexion ? Vous recevez le magazine et vous ne vous êtes jamais connecté en ligne: Créer mon compte.

    Abonnement

    514 876 0014

    Panier d'achat

    Vous aurez très prochainement la possibilité de commander vos évènements et abonnements en ligne. En attendant, vous pouvez nous contacter au (514) 876 0014 ou par courriel. Merci de votre compréhension.