" />
Token du panier = 8c54aae4f60ad7b9eed8e1514fbd76c4
Token du client = d198689ed55db11481d5b0513b9a1245
Url du panier = http://premieresenaffaires.com/spip.php?page=echoppe_panier
Total item panier = 0
Statut du panier = temp
id_auteur =
id_auteur_tmp =
Abonnez-vous ! 6 numéros par année
Contenus web et avantages exclusifs
  • ACTUALITÉS
  • BILLETERIE
  • BLOGUES
  • DOSSIERS
  • ÉVÉNEMENTS
  • FEMMES D'EXCEPTION
  • MAGAZINE
  • WEB TV
  • Brigitte Coutu, presidente et directrice editoriale de Ricardo Media Inc.

    Quatorze millions de pages vues mensuellement sur le site, 740 000 lecteurs du magazine, , trois livres de cuisine, dont La Mijoteuse écoulé à 150 000 exemplaires, quatre émissions télé, un million d’accessoires de cuisine vendus, une sélection de vins… les chiffres de l’entreprise Ricardo ont de quoi donner le vertige, mais aussi faire l’envie de nombreux entrepreneurs. Si l’animateur-vedette Ricardo Larrivée est un visage familier des Québécois, moins nombreux sont ceux qui connaissent sa partenaire dans la vie comme dans les affaires.

    C’est dans leur maison de Chambly que Brigitte Coutu nous accueille avec chaleur et simplicité. La séance photo a lieu dans la célèbre cuisine où sont tournées les émissions, mais c’est dans le salon intime aux bibliothèques débordant de livres que se déroule l’entrevue. La femme d’affaires le dit d’emblée : elle n’a pas l’habitude de parler d’elle. « Ricardo est bon devant les projecteurs. Moi j’aime être derrière et tout organiser. Nous nous complétons, c’est pourquoi nous formons le parfait duo ». Rejoint au téléphone après notre entrevue, Ricardo ne tarit pas d’éloges sur celle avec qui il partage tout depuis vingt ans. « Brigitte est plus structurée, très cartésienne et en même temps, très sensible aux autres. Je n’aurais jamais eu cette carrière si elle n’avait pas été là. »

    Son côté entrepreneure lui vient de ses parents, propriétaire d’un dépanneur à Joliette, travailleurs acharnés qui lui ont transmis la valeur de l’effort. Intéressée par la nutrition, la jeune fille part à Montréal faire un stage avec Hélène Laurendeau et c’est le déclic. « Ma mère cuisinait très bien, mais c’était de la cuisine québécoise traditionnelle. On n’allait pas dans les grands restaurants, on n’a jamais voyagé. Là, je m’ouvrais sur le monde ! » Une fois son baccalauréat en nutrition en poche, elle veut avant tout transmettre le goût de bien manger aux gens. Elle devient recherchiste en chef à l’émission Bon Appétit, animée par Marie-Josée et Claudette Taillefer, et dont la styliste est nulle autre que Josée Di Stasio.

    En 1993, Sœur Angèle lui propose de l’accompagner à une soirée de dégustation de fromages italiens. Ce que Brigitte ne sait pas, c’est que la religieuse a fait la même proposition à un jeune critique de restaurants et chroniqueur à la radio, Ricardo Larrivée, avec l’intention de les présenter. « Nous avons été béni par la main de Dieu », plaisante souvent Ricardo lorsqu’il évoque leur première rencontre. Tandis qu’ils commencent à se fréquenter, Bon Appétit cherche à renouveler ses recettes, et Brigitte suggère le nom de Ricardo. C’est ainsi que le couple commence à travailler ensemble, sans se douter que c’est le début d’une longue collaboration qui va les mener à construire un empire médiatique et culinaire.

    La famille avant tout

    Lorsque l’émission Bon Appétit prend fin, le duo travaille pour Les saisons de Clodine, avec Ricardo comme chroniqueur et Brigitte comme chef au contenu. En 2002, le couple estime que Ricardo est prêt pour animer sa propre émission et propose le concept d’une quotidienne à Radio-Canada. C’est un immense succès. La popularité ne s’est jamais démentie, puisque c’est plus de 1700 émissions qui ont été diffusées en treize ans. Dans la foulée, le couple lance un magazine de recettes. Plus qu’un simple cuisinier, Ricardo devient alors une marque de commerce représentant un style de vie familial, contemporain et accessible.

    Trois ans plus tard, une mauvaise nouvelle vient bouleverser leur équilibre : Brigitte apprend qu’elle a un cancer du sein. « Cela a changé notre façon de voir la vie », confie-t-elle. Là encore, la nourriture a pris une place d’importance. Pour la réconforter, Ricardo lui cuisine de bons repas et ses amis lui apportent des petits plats. Brigitte ne veut plus du rythme de travail effréné, des journées de douze heures tout en élevant des jeunes enfants. Mais sans elle, Ricardo ne veut pas continuer. Elle est alors face à un choix : s’arrêter ou viser encore plus haut. « Nous ne voulions plus être dans l’entre-deux. Mais finalement, quand tu sors de quelque chose comme cela, tu as vraiment besoin d’avoir des défis. »

    Son cancer leur rappelle également un autre élément primordial : l’importance de la famille dans leur orientation stratégique d’affaires. « C’est toujours la première question que l’on se pose : est-ce que cela va aider la famille ? Est-ce que cela va leur sauver du temps ou de l’argent ? », explique Ricardo. Leur première décision est d’ailleurs d’agrandir leur maison et y faire construire une cuisine-studio pour pouvoir faire les tournages de l’émission chez eux.

    Un appétit insatiable

    Et depuis, leur appétit pour les défis semble insatiable...tous relevés haut la main ! En 2009, le duo lance un site internet, qui aujourd’hui recense plus de 4 000 recettes, est visité par 1,6 million de visiteurs chaque mois. De même, leurs livres de cuisine figurent tous au palmarès des meilleures ventes. En 2009, ils rachètent les actions du groupe de presse Gesca afin d’être totalement indépendants. Ils lancent en 2011 une ligne d’accessoires de cuisine qui se vend dans 875 points de vente. Il y a deux ans, ils s’associent avec leur conseiller comptable, Denis Chamberland, qui les a suivis depuis les quinze dernières années, et qui devient alors chef de la direction de l’entreprise.

    Enfin, l’année 2014 fut particulièrement riche. L’entreprise lance Larrivée vins du monde au Québec et une version anglophone de son magazine de cuisine, le seul de propriété canadienne. Elle rachète également une ancienne imprimerie de 40 000 pieds carrés à Saint-Lambert pour la convertir en espaces de bureau et y ouvrir une nouvelle boutique Espace Ricardo, destinée à faire vivre l’expérience du magazine. Les clients pourront ainsi feuilleter le magazine en buvant un café, goûter les nouvelles recettes testées ou repartir avec des accessoires de cuisine.

    Avec une telle croissance, Brigitte a dû apprendre à déléguer et à faire confiance à d’autres, ce qui, admet-elle, n’a pas toujours été facile : « Au départ, on était deux. Ricardo développait les recettes dans notre petite cuisine pendant que je les tapais dans le bureau d’à côté. On faisait notre comptabilité, on faisait nos achats, Ricardo allait à l’épicerie deux fois par jour. On comprenait toutes les étapes de notre entreprise parce qu’on les avait faites ».

    Le goût de cuisiner

    Comme pour toutes ses décisions, que ce soit le choix d’un dossier, d’une photo dans le magazine ou d’un nouveau projet, Brigitte fait confiance à son instinct. Et c’est sans aucun doute sa plus grande force. « C’est une visionnaire. Elle sait exactement ce que les gens veulent et elle ne se trompe jamais. Selon moi, c’est la meilleure au Québec et sûrement au Canada dans notre domaine. », confie Ricardo. La protectrice de la marque et du contenu est une femme discrète, mais quand elle parle, on l’écoute, car elle inspire la confiance et le respect : « Quand elle dit quelque chose, on a le goût d’y aller et de la suivre car on sent que c’est la bonne décision. Elle fait exactement ce que ses valeurs lui dictent et tout le monde peut se fier à elle. »

    Et ses valeurs sont avant tout familiales. Pour cette mère de trois enfants, rien n’est plus important que de prendre le temps que de s’assoir tous les soirs en famille. Son horaire chargé n’est pas un obstacle, car selon elle, tout est une question de volonté et surtout de planification. « Pour ma génération, il y a eu une perte de transmission du savoir culinaire avec nos mères qui ont été sur le marché du travail. Mais je sens que les filles et les gars de ma génération veulent reprendre cela ».

    Ainsi, comme entreprise de contenu, Ricardo s’assure d’être sur toutes les plateformes possibles afin d’accompagner son public. « Le magazine a une vocation d’inspiration. C’est comme les magazines de décoration, tu en achètes mais tu ne refais pas ta maison tous les six mois. Le web est beaucoup plus concret. Si tu as du poulet et des épinards dans ton frigo, tu viens chercher une recette avec ces ingrédients ». Face à la multitude de recettes sur internet, la nutritionniste mise sur la différence de leur offre. « Chaque recette est testée un minimum de trois fois. Les gens ont confiance car ils savent qu’elles sont accessibles et qu’elles fonctionnent ».

    Lorsqu’elle pense au chemin parcouru, Brigitte est particulièrement fière d’avoir fait de « Ricardo » une marque. « Ce n’était vraiment pas dans nos plans quand on a commencé. Mais lorsque j’entends les gens dire qu’ils ont mangé du Ricardo, je sens tout le travail qu’on a fait. C’est un vrai accomplissement ! ».

    Et l’entreprise continue de viser haut. « Ricardo a toujours mille idées, moi je suis là pour les sélectionner. Mais c’est bon d’avoir tout le temps des projets qui te semblent inaccessibles pour pouvoir être amené à un autre niveau. C’est une devise qu’on a : Think big. » En 2015, Ricardo Media Inc. veut conquérir l’international, en commençant par les États-Unis. Avec toujours la même mission : aider les gens à retrouver le goût de cuisiner et le plaisir d’être réuni autour de la table.

    Cet article est paru dans le numéro Alimentation, décembre 2014.

    PartagezBookmark and Share

    Laissez nous un commentaire



    modération à priori

    Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ? (optionnel)
    Un message, un commentaire ?
    • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

    Connexion

    514 876 0014

    Je suis abonné

    Veuillez entrer l'identifiant qui se situe sur l'étiquette-adresse de votre magazine

    Je ne suis pas abonné

    Passez à l'étape suivante

    Première connexion ? Vous recevez le magazine et vous ne vous êtes jamais connecté en ligne: Créer mon compte.

    Abonnement

    514 876 0014

    Panier d'achat

    Vous aurez très prochainement la possibilité de commander vos évènements et abonnements en ligne. En attendant, vous pouvez nous contacter au (514) 876 0014 ou par courriel. Merci de votre compréhension.